Quelques mots d'ornithologie..

L'ornithologie est la science qui étudie les oiseaux.

L'ornithologie (du grec ancien ορνις [ornis], « oiseau » et λόγος [logos], « connaissance ») est la branche de la zoologie qui a pour objet l'étude des oiseaux.

Il existe près de 576 espèces d'oiseaux, résidentes ou de passage, en France (pour 10 000 espèces d'oiseaux dans le monde). Ces espèces sont très différentes tant par leur écologie que par leurs comportements, mais chacune d'elles présente un ensemble commun de caractéristiques évidentes permettant de les regrouper. Les oiseaux ont notamment un bec, des plumes, des ailes et pondent des oeufs. Les oiseaux sont remarquables par leur faculté à voler, à quelques exceptions près (manchots par exemple). 

Ils peuplent tous les milieux, des glaces de l'Antarctique aux forêts équatoriales et aux déserts. Ce fait a été rendu possible grâce à des adaptations anatomiques, physiologiques et comportementales variées, comme par exemple le phénomène migratoire. 

Certaines espèces ont des exigences très précises et ne peuvent vivre en permanence en dehors du milieu qui correspond à leurs besoins. À l'inverse, certaines espèces comme la Corneille noire sont capables de vivre dans des milieux très différents (villes, campagne cultivée, bord de mer, etc.), parce que leur régime alimentaire est omnivore et que leurs exigences sont relativement faibles.

Les oiseaux sont soumis à diverses menaces.

Aux risques naturels que les oiseaux encourent, s'ajoutent les menaces liées aux activités humaines.

  • Destruction et dégradation des habitats
  • Pollutions (notamment par les hydrocarbures) : Les marées noires et les dégazages illicites représentent une grave menace pour l’ensemble de la faune marine. Les naufrages de pétroliers, comme celui de l’Erika en 1999, provoquent des catastrophes qui tuent des milliers d’oiseaux marins.
  • Collectes d’individus dans la nature (collecte de plumes, oeufs...) et braconnage : La chasse et les tirs illégaux peuvent mettre en péril certaines espèces protégées ou menacées (bruant ortolan...).
  • Prédation par les animaux domestiques (chats)
  • Circulation routière : Attirés par les petits mammifères qui fréquentent souvent les bords de routes, de nombreux rapaces diurnes et nocturnes sont victimes de collisions avec des voitures. 
  • Collision sur les vitres et baies vitrées : La multiplication des serres et des vérandas accroît les risques de collision pour les oiseaux. Le nombre d’individus tués ou blessés après un choc contre une vitre est très important.
  • Électrocution sur les lignes haute-tension (principalement pour les rapaces)

Comment agir pour les préserver ?

Pour éviter les chocs sur les vitres, il suffit de construire et d’aménager différemment ou de remédier aux problèmes déjà existants notamment en collant des silhouettes ou des motifs décoratifs sur les baies vitrées.

Pour diminuer les collisions avec les voitures, il suffit d'adapter sa vitesse, et ainsi les automobilistes peuvent éviter les chocs avec les oiseaux. 

Les nichoirs et les mangeoires permettent de combler le manque de cavité ou de site propice à la nidification de l'oiseau. Toutefois, ils doivent être bien entretenus (pour éviter les moisissures, parasites ...) et placés judicieusement dans un milieu où l'oiseau en question peut répondre à ses besoin en terme d'alimentation.

Source: Oiseaux.net, Ligue pour la Protection des Oiseaux

Si vous souhaitez contribuer à la réalisation de cet inventaire, n’hésitez pas à nous contacter et à envoyer vos photos d'oiseaux observés dans votre commune (vous pouvez préciser le lieu-dit, la date, les conditions météo du jour, et tout ce que vous pensez utile) à : contact.ornitho.ibc@gmail.com

N’hésitez pas à nous contacter et à envoyer vos photos d'oiseaux observés dans votre commune (vous pouvez préciser le lieu-dit, la date, les conditions météo du jour, et tout ce que vous pensez utile) à l'adresse suivante :

contact.ornitho.ibc@gmail.com

×