Protocoles utilisés

Protocole n°1

Le groupe « Ornitho » avait pour objectifs de :

  • Faire un suivi des oiseaux migrateurs
  • Faire un suivi des oiseaux hivernants sur la commune
  • Inventorier les rapaces nocturnes
  • Sensibiliser les habitants

Année de réalisation : 2013

1. Le suivi des oiseaux migrateurs

Les étudiants ont effectué 3 sessions d’observations, entre fin septembre et début octobre, sur 2 sites différents (Colline de la Pisseirasse à Clapiers et terrasses de la mairie de Montferrier-sur-Lez).

Durant les différentes sessions, chaque oiseau de passage a été identifié (espèce, sexe et âge si possible), et certains détails comme l’heure et la météo ont été notés. Le comportement des oiseaux nous permettait d’évaluer si l’individu était en migration ou non.

C’est ainsi 4 heures de prospections qui ont été réalisées.

2. Le suivi des oiseaux hivernants sur la commune

Le suivi des oiseaux hivernants a été fait sur deux périodes : mi novembre 2013 et janvier 2014.

Les étudiants ont suivi un protocole standardisé :

  • 14 mailles 1x1 km avec des transects représentatifs des habitats
  • Utilisation de fiches habitats (qui permettent de caractériser le milieu selon le type de végétation) et de fiches relevés (nombre d’individus, distance d’observation, espèces, météo, heures…)
  • Prospection en binômes
  • Détection des oiseaux par contact auditif (cris et chants) et visuel
  • La prospection n’a été réalisée que sous des conditions favorables (pas de pluie, pas trop de vent)
  • Identification des dortoirs (gros regroupement d’oiseaux)

3. L'inventaire des rapaces nocturnes

3.1. Prospection spécifique pour l’Effraie des clochers

Les étudiants ont d’abord cherché les bâtis favorables à cette espèce, selon différents critères de choix :

  • Eloignement à la route
  • Faible fréquentation
  • Ouverture de taille adéquate pour l’Effraie

Ensuite, les batiments ont été prospectés (si l’autorisation du propriétaire était obtenue). Différents indices de présences ont été cherchés :

  • Pelotes de réjection
  • Plumes
  • Fèces
  • Coquilles d’œufs

Les étudiants ont également cherché à obtenir les témoignages des habitants, à travers une enquête participative.

3.2. Prospection pour l’ensemble des rapaces nocturnes

Les étudiants ont tiré 1 point « d’écoute » au hasard sur chaque maille, chaque point étant séparé d’un autre par,  au minimum,  800 mètres.

Trois espèces de rapaces ont été ciblées : Chevêche d’Athéna, Effraie des clochers, Chouette hulotte (espèces les plus probables sur le territoire de Montferrier-sur-Lez).

Trois équipes se sont réparties sur l’ensemble de ces points d’écoutes, le 21 janvier 2014 (météo optimale). A chaque point, 5 minutes d’écoutes ont été réalisées. Ensuite, les étudiants ont fait de la repasses (diffusion grâce à des enceintes du cri et du chant de l’espèce recherchée) en respectant 6 minutes de repasse pour chaque espèce.

4. La sensibilisation des habitants

Les riverains ont pu être sensibilisés par plusieurs biais :

  • Des prospectus ont été distribués dans divers commerces de la commune, à propos de l’enquête participative sur l’Effraie des Clochers.
  • Un article dans le Midi-Libre a été écrit par George Mattia, pour notamment présenter l’enquête sur la chouette Effraie.
  • Lors de l’exposition IBC de Montferrier-sur-Lez organisé par les étudiants du master (le 7-8-9 février 2014), le groupe « ornitho » a réalisé un poster grand public et a animé un atelier pour les classes de l’école primaire le vendredi et le grand public le samedi et dimanche. 

Protocole n°2

Objectifs : 

  • avoir une vision relativement exhaustive du nombre d’espèces (richesse spécifique) ainsi que du nombre d’individus par espèces (abondance relative) d’oiseaux hivernants présents sur la commune de Saint Clément de Rivière.

Equipe :

  • 4 personnes

Année de réalisation : 2014

Protocole d'échantillonnage

Etape 1 : Délimiter l’espace:
Nous avons découpé virtuellement la commune de saint Clément en carrés de 1km de côté (les autres équipes ont utilisés des mailles de 500m de côté, mais elle ne sont pas adaptées pour nos amis les piafs)
 
Etape 2: Explorer les mailles: 
Nous avons, principalement à l’aide de photos aériennes déterminé quelles étaient les composantes de chaque “carrés”. A savoir, combien de pourcentage de la maille est occupée par de la garrigue? de la pinède ? des habitations? etc.  
 
Etape 3 : Déterminer des “transects”:
Les transects sont des “chemins” déterminés à l’avance que nous allons ensuite parcourir à pied afin de compter les oiseaux présents à proximité. Chacun de nos transects sont long de 1,5km! Nous avons pris soins de représenter équitablement chacun des milieux présents sur la maille.
 
Etape 4 : Vérifier :
Nous avons vérifié sur le terrain que tous les transects était accessibles sans violer de propriétés et sans trop de problèmes d’accès. Les transects doivent pouvoir être reproduits d’une année sur l’autre.
 
Etape 5 : Prospecter :
Pendant les mois de Novembre/décembre puis janvier/février, nous parcourons chacun de ces transects, à pied, à vitesse de croisière de 1,5km/heure et nous notons tout ! Chaque oiseaux vu, mais surtout entendu est identifié et noté. Il faut être très attentif et très entrainé pour pouvoir reconnaître les oiseaux à l’oreille, surtout qu’en hivers ils crient plus qu’ils ne chantent, ce n’est pas évidant ! Heureusement cette année l’équipe ornitho a pu compter sur de nombreux ornithos très expérimentés pour venir donner un coup d’oreille !
 
Etape 6: Analyser :
Nous intégrons les données récoltés dans divers logiciels et nous les analysons pour en sortir la substantifique moelle ! 
×